30 septembre 2006

From Clichy To Paradize (Lamotte Beuvron) Vendredi 22 septembre

060922_1 060922_2 060922_3

Du départ à deux à l'arrivée à Center Parcs, pour démarrer les vacances sans prises de têtes, juste à deux. Oups, je devrais dire à trois, si j'oublis la miss Chrissie elle va encore vouloir me lacérer. Mais avant de pouvoir avoir la tête "concentrée" sur mes vacances, il fallait que je trouve une solution à mon choix, poursuivre mes études comme je l'avais imaginé depuis tant de mois déjà, ou bien répondre à cet appel du pied inattendu et si positif par les temps qui courent.

J'ai juste eu le temps de me tracasser le ventre entre un appel de ma tante lors d'un premier arrêt (ventre vide oblige, quitte à se mettre le bide en quatre autant avoir du contenu), et me voilà déjà rongé. D'après ma tante un contrat dans un service où j'ai toujours été bien accueillis (mot bien trop faible ...) m'attendais le jour même, mais moi je ne demandais qu'une chose, un délai. Un minimum de temps de réflexion, car mon avenir pouvait se joueur en un seul coup de fil.

Mais finalement pas la peine de ronger bien longtemps le temps d'un deuxième arrêt pour appeler celle qui m'offrait une opportunité rare (pour quelqu'un qui ne cherche pas ^^), et de me rendre compte que toute cette excitation et cet empressement était né d'un malentendu. Pour elle pas de choix possible entre étude et travail, et je retrouvais au bout du fil des argument si proches de ceux de me mère quelques minutes auparavant. Le raisonnement maternel sans doute.

Ma route était décidée, mon choix fait, les études continuent. Et voilà un premier jour de vacances réglée dans la joie.

060922_4  060922_5 060922_6

Posté par doofy87 à 01:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur From Clichy To Paradize (Lamotte Beuvron) Vendredi 22 septembre

Nouveau commentaire