J'aurais pu recevoir Yaya, y'a pas dû avoir de bonne longueur d'onde, car j'étais guéris (ouaip, je n'ai pas que rien faire pendant 2 jours, j'ai aussi essayer de me soigner). Tant pis, car pour voir un tel match des bleus c'est pas la peine de partager cette joie là ... Même pas la peine d'essayer de se consoler avec les bleuets, c'est la même rengaine. Je passe mes soirées à m'énerver contre mon ordi qui part en lambeaux numériques, allant du lecteur Itunes qui débloque à l'Ipod qui fait planter l'ordi, jusqu'aux jeux qui jouent pas. Y'a de la joie devant mon écran, et je sens que je vais finir par faire un carnage informatique à grand coup de formatage de disque dur, mais c'est la peur du vide et de l'écran bleu qui domine avant de passer à l'acte.

Tant pis je me contenterais de ma tite DS Lite pour passer le temps le soir devant les émissions à Ruquier (signe de grande détresse du samedi soir).