Une bonne matinée rongée par le remord et la faim. Ca me tuera ma manie de partir en coup de vent avec juste un café acerbe dans le ventre. Le remord pour avoir dis non à un ami, contrains et forcé. Le remord pour voir la déception chez un ami. Yaya je te jure, je me rattraperais (quoi que j'ai déjà quelques coups d'avance non ? Donc c'est pour les autres que je vais devoir me rattraper), j'aurais l'occasion de prouver que je suis désolé et complètement fautif. La Sologne ne manque pas, mais je ne suis pas seul sur cette planète, et c'est ce que j'ai pu me retourner toute la matinée dans ma tête. Surtout pendant mon cours de "philo".

La philo donc, moyennement philosophique pour le moment, j'ai appris l'alphabet grec. Je pensais avoir une montagne à franchir avec le latin, et je vois que c'est la chaîne de monts et merveilles que je vais devoir passer au complet. Finalement c'est bien plus simple de commencer par le commencement, l'alphabet, c'est un peu comme apprendre un code secret d'espion, avec plein de symbole, d'équivalents etc ...

Mais il y avait aussi la faim ce matin, et c'est là que le problème arrive. Je devais n'avoir qu'une demi heure pour manger (ou plutôt trouver désespérément quelque chose sans avoir à faire la queue, donc rien de bien bon), et peut être aussi aller m'inscrire en anglais. Oui mais voilà j'ai eu un moment de faiblesse. J'ai réfléchis toute la matinée (c'était bouillant là haut) et j'ai préféré aller manger et prendre "mes" 2 heures de pauses, au lieu de rester presque 5 heures pour trouver un peu de bouffe. Désolé mais le ramadan c'est pas mon passe temps.