18 décembre 2006

Clichy, Vendredi 8 décembre 2006

Demain y’a partiel sur Gargantua. Mais vraiment je ne le sens absolument pas. Déjà la veille je me suis retrouvé au lit très tôt à cause d’un état fiévreux et en sueur. Mal de crâne et compagnie. Une mauvaise nuit passée et aujourd’hui toujours pas mieux. Il ne manquait que ça pour couronner mon état d’esprit actuel : l’idée de passer quatre heures le cul sur une chaise essayant de faire un commentaire composé sur un extrait de Gargantua en oubliant pas de ramener chaque phrase de Rabelais à son environnement historique, très emprunt de religion et de censure.

 

Mais là j’en suis surtout à bouffer des comprimés pour aller mieux, à tenter de me motiver. J’espère au moins aller mieux, quitte à me planter devant ma feuille, mais au moins y aller et boire le calice jusqu’à la lie.

Posté par doofy87 à 01:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Clichy, Vendredi 8 décembre 2006

Nouveau commentaire