14 janvier 2007

Vive le Travail ! (1ère partie)

Après ma décision de ne plus continuer les cours, j’étais d’abord assez gêné. Gêné d’avoir fait perdre du temps et de l’argent à ma mère et à moi. 1 an et demi pour rien, ou presque. J’ai tout de même pu approcher mes limites dans les études. J’ai pu comprendre à quel point le principe même des études ne me convient plus. J’ai toujours aimé apprendre et surtout découvrir des choses que je ne connaissais et ne savais pas, dans un domaine qui m’est cher. C’est donc avec d’autant plus de tristesse que j’ai tiré un trait sur mes « chances » d’accéder à mon rêve.

Et pourtant j’étais loin d’être certain de pouvoir rebondir ailleurs. Certes j’avais encore en tête la proposition de septembre dernier de la part de Médéric, et il est vrai que cette proposition à peser lourd dans la balance, et elle n’y est pas pour rien dans mes doutes qui ont précédés la date du 9 décembre, où j’ai décidé d’agir (c'est-à-dire en en faisant plus rien).

22 ans tout frais, je me demandais encore si c’était vraiment judicieux de planter là mes espoirs. Mais là le « mal » était fait, je n’avais plus qu’à appeler Médéric et postuler comme je sais si bien (?) le faire. Ma mère me laissa jusqu’au début de 2007 pour penser à autre chose, et préparer doucement le terrain avant de me lancer sérieusement dans les envois intensif de CV et de lettres de motivations.

En fait je n’ai réellement profité de rien grâce au problème d’ordinateur de ma mère et ensuite il y eu les préparatifs de Noël. Mais à ce moment, je savais à qui j’allais proposer mes « services » en premier. Là où je me sentirais suffisamment bien accueillis pour démarrer dans la vie active : Médéric et Disneyland. Connaissant déjà Médéric et son fonctionnement, ayant déjà un bon pied dans l’entreprise (merci aux liens familiaux et aux stages compta), et observant un peu autour de moi des cas d’embauche de fans chez Mickey, je savais bien chez qui je tenterais d’entrer. Pas forcément pour le meilleur, mais certainement pas pour LE pire : se faire chier au taff.

La suite demain ...

Posté par doofy87 à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Vive le Travail ! (1ère partie)

Nouveau commentaire