27 mai 2007

L'âme d'un pirate ne meurt jamais

18721439Mardi dernier c’était la fin d’une autre trilogie, mais en fait nan parce que Disney veut du blé et qu’à la fin y’a la place pour une suite. Mais quand même, j’ai regardé Pirates des Caraïbes 3 comme étant la fin d’une énième trilogie. Après les Néo en noir, les troupes d’orques, d’elfes, d’hommes, de nains de hobbits, après le Jedi en voie d’extinction, après les hommes araignées et les mutants en tout genre, c’était au tour des Pirates de clore leurs aventures.

18753530Direction (pas) ma porte à côté, Torcy … 1h20 de transport dont un arrêt d’1/4 d’heure pour prendre un ticket à 2euro pour être en règle. Déjà une belle aventure que d’arriver au ciné. C’tait bin mieux à Châtelet ! Mais allons droit au but, le film, vu et attendu par LE fan qui adore le rhum, les pirates et Johnny Depp, le mec du blog d’en face.

<<< Tention à Partir de ce point ci ça gâche grave les effets de surprises … mais pas toujours >>>

Dans le 2, on avait laissé Jack Sparrow pour mort, becté par le kraken, Miss Swan pour une bougresse fourbe, Will Turner pour un cocu, Barbosa pour un revenant dont on ne sais où, Davy Jones avait perdu son cœur dans les mains des méchants anglais.

18753532Et dans le 3, on ne le comprend qu’implicitement, mais l’histoire ne se passe pas 2 jours après le clap de fin du précédent épisode. Pas mal de choses se sont passées, les situations ont bien changées (logiquement toutefois, rien d’abracadabrantesque). Je vais tenter d’exposer la situation de départ sans rien dévoiler de l’intrigue …

18704343Davy Jones est en position de faiblesse face à la compagnie des Indes, car le Lord Beckett détient son cœur, il est à sa merci. Les amis de Jack, sous la houlette de Barbosa, fraîchement remis en vie, vont tenter de trouver et de sauver Jack. Mais chacun garde ses enjeux en tête. Will Turner pense encore à sauver son père tout en étant encore persuadé que sa bien aimée était tombée sous le charme de Jack Sparrow.

18704344De l’action du début à la fin, des rires, des moments de n’importe nawak bien mis en scène (dans le plus pur style Jack Sparrow, une entrée tout en décalage, une intrusion dans l’esprit du héros en quelque sorte). Un film à voir si on a au moins vu les 2 premiers, surtout le second car vous vous devez de connaître le dénouement de cette histoire de forban.

18753535Mention très bien aux acteurs, à la première scène qui entame le film avec des frissons, aux combats navals, au scénario riche & complexe mais justement loin d’être faible ou simpliste. Et surtout une bonne fin car elle permet de prendre cette trilogie (ou plutôt cette suite en deux parties) tel quel sans pour autant attacher une quelconque priorité à faire ou à voir une suite plus que probable.

Posté par doofy87 à 21:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur L'âme d'un pirate ne meurt jamais

  • Moi au moins...

    Sauf que moi au moins je l'ai vu au cinéma le "volume 2", et plutôt 3 fois qu'une moi Monsieur...
    Tandis que d'autres ont lamentablement attendu qu'une ame généreuse leur prette le dvd...

    ... 15 jours avant...

    Posté par Paul, 27 mai 2007 à 22:11 | | Répondre
  • Moins que ça encore ! 1 semaine à peine ...
    Âme généreuse, donc pas une âme de pirate ...

    Touché, coulé

    Posté par Doofy, 27 mai 2007 à 22:16 | | Répondre
Nouveau commentaire