29 novembre 2006

UPX, Mardi 21 novembre 2006

Journée à peu près tranquille, grâce à l’absence de devoir à rendre … à moins que ? Ah si, un devoir en philo, mais franchement Aristote me gonfle sévère. J’ai eu le malheur de me sentir obligé de prendre ça en mineur pour mon semestre, et je regrette à plein pot. Entre ça et l’entre deux cours de 4 heures 30, y’a le temps de jouer à la DS à trois. Je ne suis pas un pro face aux problèmes de l’âme, mais à Cérébrale Académie mon cerveau pèse 1600g, mais ça ne compte pas dans la balance.
Posté par doofy87 à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2006

UPX, Lundi 20 novembre 2006

Foutu devoir à rendre. C’est ce que je déteste, les responsabilités qui comptent pour l’avenir. Je préfère les actes qui peuvent être réparés, pas un devoir ou un futur partiel dont la note fera que je continuerais ou non mon année à la fac. Dans le fond je sais que je n’ai pas été bon, mais c’est toujours mieux de rendre un truc même mauvais plutôt que de voir marqué défaillant à une matière … enfin c’est ce que dit un de mes profs. On verra le résultat plus tard.
Posté par doofy87 à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2006

Clichy, Dimanche 19 novembre 2006

Mes obligations me rattrapent, je sais que je dois travailler mais je garde mon habitude trop longtemps, et je sais déjà que j’aurais à le payer. Au lieu de bosser sur mon commentaire composé je passe l’après midi (enfin tant que je suis éveillé) à faire le que dalle habituel. Et l’heure avançant je me met tout de même à la tâche sur mon ordi. Je hais ce type de devoir, car ils passent pour un exercice libre à l’écriture de celui qui travaille, mais il nous impose de fixer nous même nos bases, nos règles, et gare à nous de... [Lire la suite]
Posté par doofy87 à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2006

Clichy, Samedi 18 novembre 2006

Cette journée aurait dû être une de plus à aller voir le Paris SG ce prendre une branlée face à un rival direct. Mais ma nature aura eu raison de moi, et aura également été clémente pour ma soirée. Avoir la possibilité de voir le match sur Canal plutôt qu’en vrai m’aura aidé à ne pas regretter ce choix, même si la chaîne cryptée aura passée son temps à ne pas montrer le match, m’enfin ça … Le Paris SG sombre donc de plus en plus, le fond semble proche. Assis dans on pouf, le souffre monte tout de même au nez.
Posté par doofy87 à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2006

Clichy, Vendredi 17 novembre 2006

Je m’y fais déjà à mon week end de trois jours. Dormir et rester à domicile pour buller est mon activité favorite, et aussi celle où j’excelle. Le temps pour moi (et finalement c’est assez court) de finir Saints Row, glaner quelques points pour mon gamertag sur 360 … allez chercher votre dico de jeux vidéo pour les nuls si vous séchez devant ces quelques mots barbares. Je passe déjà assez de temps dans des dicos de français et d’anglais en ce moment, je ne vais pas en plus marcher le travail aux incultes de la manette.
Posté par doofy87 à 01:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2006

UPX, Jeudi 16 novembre 2006

Le syndrome étudiant glandeur en fond salle vient de me toucher. Le pire c’est que j’ai réussis à contaminer d’autres personnes autour de moi. Le bowling sur DS Lite devient donc le sport officiel du fond de cours de culture antique. Pour corser le tout j’ai décidé de mettre le mode difficile, un mode type chanceux (au choix cocu, cul bordé de nouilles, coquillage énorme entre les jambes …) en faveur de l’ordi, qui se permet d’enchaîner 5 strikes à la suite. Là même avec tout l’entraînement de fainéant du monde, je n’y ... [Lire la suite]
Posté par doofy87 à 01:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 novembre 2006

UPX, Mercredi 15 novembre 2006

"C’est une blague j’espère ?" C’est par ces mots charmants que je commence ma journée en grec. J’ai oublié le match France – Grèce le soir même, c’est dommage, j’aurais pu au moins gagner sur ce terrain face au prof. C’est sûr qu’en ne révisant pas son vocabulaire, les chances de réussir une interro en langue morte sont plus mortes que la langue elle-même. Et comme toujours la grande joie de manger "avec un lance pierre" comme aurait dit mon père. A peine le temps d’enchaîner un sandwich et un café … dur... [Lire la suite]
Posté par doofy87 à 01:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2006

UPX / Clichy, Mardi 14 novembre 2006

Toujours des séquelles de ma nuit blanches, et quand ça tombe sur le latin … pffff c’est dur. D’autant plus dur quand on n’a pas eu sa ration journalière de café. Mais la fatigue c’est toujours relatif, non je me prends pas pour un autre mais voilà, la fatigue c’est toujours selon ce que l’on fait. Quand on n’est pas passionné alors on pique du nez, mais une fois que l’on prend du plaisir à faire quelque chose alors plus la peine d’ingurgiter un excitant. C’est donc sans café que je m’éclate devant ma 360 une fois rentré ... [Lire la suite]
Posté par doofy87 à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2006

UPX, Lundi 13 novembre 2006

Avoir assuré tout mes cours la semaine dernière m’a donné des envies de continuer, car être un étudiant modèle, ou du moins cancre que l’an passé, c’est toujours plus gratifiant pour soi même. Même si je sens qu’avec un jour de moins cette semaine sera à priori simple, je dois reconnaître que ma flemmardise revient au galop. Sans parler de mon week end que je n’ai pas rendu reposant du tout, c’est avec la tête là où je pense que j’endure ma journée. Allez, on tient jusqu’à 19 heures sans broncher.
Posté par doofy87 à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2006

Clichy, Dimanche 12 novembre 2006

Encore mon envie de nuit blanche, l’envie de ne pas dormir et de tenir coûte que coûte jusqu’au soir, mais comme toujours l’effondrement vers 17 heures, aussi habituel que l’effondrement d’un italien dans la surface (boooouuuuuh, le gros cliché !!!). La journée passée avec les yeux à demi clos, tentant difficilement de suivre les programmes de la télé, tentant désespérément de jouer à Saints Row, mais mon énervement après le moindre échec m’invite à éteindre la console et à me calmer. Et entre deux sommeils réparateur, je... [Lire la suite]
Posté par doofy87 à 02:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]