09 octobre 2006

Nanterre matinalement, Mardi 3 octobre 2006

Cette fois il fallait que se soit la bonne, debout à 7h30, 2 heures pour être à 100% et enfin partir. Juste le temps d'un café, d'une douche et ... de rester à zieuter la télé entre chaque effort. C'est dur le matin pour Mister Nuiblanchegavéaucafé, mais au final ça paye. Je récupère ma carte en 10 minutes, le temps nécessaire pour comprendre que dans mon cas j'ai pas besoin de faire la queue, qu'un guichet est réservé pour moi ^^ (ou presque). Mais entre ces 10 minutes et les 2 heures qui suivent, y'a une belle marge. Le temps de faire mon emploie du temps, de trouver une place idéal pour mon cours de latin. Tant pis se sera le mardi matin, et donc mon latin aura du mal à progresser dans ces conditions de cerveau inactif.

Et puis c'est bien les inscriptions, car entre les personnes qui s'engueulent, les inscriptions dans différents bureaux et ceux qui hésitent (là ça me concerne), et bien on a le temps de se dire que quelques céréales ou des pains au chocolat avant de venir ici ça n'aurait pas fait de mal. Je me retrouve finalement avec des horaires très dispersée, comme presque tout les étudiants à la fac. Je plains ceux qui doivent concilier études et taff, mon avantage est de me dire que 5 heures de vide ça laisse du temps pour bouffer et aller pourquoi pas au ciné. Pour d'autres 5 heures de vide c'est autant de temps de perdu en allant pas bosser.

Posté par doofy87 à 00:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Nanterre matinalement, Mardi 3 octobre 2006

Nouveau commentaire